Au bord du séisme – Rentrée littéraire Automne 2019

Éden, Monica Sabolo

Quelque part au fond d’un pays où des blancs ont parqué les autochtones dans des réserves, à la limite, entre l’autoroute et la forêt, là où les deux communautés se côtoient encore, on pourrait dire « se frictionnent » toujours. Des femmes disparaissent, des viols sont commis et puis des hommes sont attaqués par d’étranges créatures, mi hommes, mi vêtes, mi esprits de la forêt (oui, mais ça dépend de la grandeur des moitiés…).
Il y a des hommes qui se battent pour préserver la forêt, il y a ceux qui n’ont pas trop le choix, les exécutants de la destruction. Il y a des esprits au fond d’adolescents qui voudraient échapper à toute cette merde.
Monica Sabolo nous fait démarrer au quart de tour, le roman débutant par les échos d’un premier drame, avant de remonter le temps puis de repartir en avant à la suite de de Nita, la jeune narratrice, qui suggère les prochains drames, entretenant une tension qui est aussi celle de tous les personnages vibrant dans les frémissements annonciateurs des séismes.
Extrait : « Peut-être que ce qui a déjà disparu, ou est en train de disparaître sous nos yeux, nous appelle à plus de destruction encore. »

Éden, Monica Sabolo, Gallimard, 2019

Jean-Paul Garagnon

La plume et l'image

Association pour la promotion et l'animation d'ateliers d'écriture, sous toutes leurs formes.

Vous aimerez aussi...