« Au-delà de mes attentes ! »

Succès pour la 1ère édition de la Résidence d’écriture de La plume et l’image

magnanarie

On en veut encore ! C’est en synthèse le bilan tiré par les quinze participants (plus deux animatrices et un animateur) de cette première résidence d’écriture de La plume et l’image. Des journées, des week-ends, des stages, pendant les vacances, pendant l’année, on en veut !

Christine de La Souchère, Dane Cuypers et Jean-Paul Garagnon ont animé trois ateliers durent trois jours, du 31/07 au 3/08. Respectivement sur l’écriture d’une nouvelle de A à Z, sur le style et sur le démarrage ou la conduite d’un texte long. Le travail en très petits groupes a été particulièrement productif : journées intenses, échanges fructueux, beaux textes à la clé. Nous n’avons pas regretté d’avoir bloqué les inscriptions à cinq par groupe.
Le lieu se prêtait à créer une ambiance studieuse, une magnifique bâtisse, ancien moulin à soie près de Vaison-la-Romaine, un jardin incroyable et les produits du potager sur la table. Que demande le peuple ?

*

L’atelier « Écrire une nouvelle » était conçu et animé par Christine de La Souchère, qui pratique cet itinéraire également au cours de la saison.

« Cette expérience d’atelier en résidence, a été particulièrement réussie.
Nous avons travaillé pendant trois jours dans un cadre enchanteur propice à la créativité.

Notre groupe, composé de six participants, s’est donné pour objectif d’écrire une nouvelle à partir d’un scenario commun à tous.

Dans une ambiance de calme et de bienveillance, nous avons organisé nos trois journées de manière à maintenir un rythme d’écriture soutenu et à la portée de tous.

Grâce à des consignes d’écriture successives faisant progresser le fil du récit, mais aussi en travaillant l’enrichissement du texte, chacun a pu mener à terme son projet d’écriture d’un texte intégral.

Ce fut, pour tous, une belle expérience d’écriture, d’échanges et de partages! »

*

Du côté de Dane Cuypers, ce furent trois jours stylés.

« On a tous tendance à vouloir faire joli, mais le vrai style c’est s’abandonner à son caractère… Le vrai style c’est le naturel, mais le naturel ça s’apprend, il faut une certaine culture pour se débarrasser de sa culture… » (Régis Debray).
Ah c’est bien compliqué me direz-vous ! On pourrait dire aussi : i y a le fond et la forme et quand les deux se fondent le style est là.
Nous avons donc pendant ces trois jours travaillé les deux. Car il faut et de l’immersion en eaux profondes et du boulot quasi artisanal. « Écris une seule phrase vraie ! » s’encourage Hemingway un matin où il sèche…
Et tout ça fut sérieux mais joyeux, émouvant parfois, amusant souvent. Trois jours pour tenter de débusquer le ton, le son, le fond de sa voix. Trois jours c’est peu, très peu, mais les dés sont lancés, reste à continuer à les faire rouler.

Retrouvez ici quelques exemples de textes écrits sur les consignes de Dane

*

Avec Jean-Paul Garagnon, l’enjeu de ces journées au long cours était, pour ceux qui avaient déjà un chantier en cours, de le poursuivre tout en le confrontant au regard des autres. Écrire, faire lire, en parler, repartir dans son propre questionnement, relancer l’écriture. Pour d’autres, qui avaient une idée en tête, mais pas encore de texte véritable, le travail consista à mettre sur la table les idées, à ébaucher des pistes puis, à travers les discussions individuelles avec l’animateur ou des échanges avec le groupe, à trouver le fil rouge qu’il faudra suivre pour ébaucher un squelette avant d’y mettre de la chair. Les premiers textes produits montraient qu’une voix avait été trouvée. À présent, cette voix appelle des personnages qui viendront habiter un nouveau monde.

*

Finalement, ce sont les participants qui en parlent le mieux, à travers quelques une des appréciations portées lors de la séance d’évaluation :
– Ça m’a donné le goût d’écrire.
– C’était la première fois que j’écrivais, ça m’a beaucoup plu.
– On nous a poussé à nous lâcher, nous libérer.
– Vous m’avez révélé le nœud qui m’empêchait de parler de moi.
– L’atelier est allé au-delà de mes attentes.
– Un lieu qui se prête vraiment à ça, comme une bulle.
– On souhaite d’autres stages, journées, week-ends, même à d’autres saisons.

Le message a été entendu, en intégrant les souhaits de pouvoir, à un moment, expérimenter des propositions des autres animateurs présents, ou des propositions croisées, et de muscler les soirées pour celles et ceux que l’écriture n’aurait pas épuisés.
À suivre donc…


Contact : contact@laplumeetlimage.fr • ✆ 06 10 69 15 92 • laplumeetlimage.fr •  laplumeetlimage
Illustration de base : Personnes vecteur créé par svstudioart – fr.freepik.com

La plume et l'image

Association pour la promotion et l'animation d'ateliers d'écriture, sous toutes leurs formes.

Vous aimerez aussi...